Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juillet 2012 1 16 /07 /juillet /2012 12:02

   Allez, je vous raconte.... Car si je ne vous raconte pas, personne ne le saura.

Ceci étant, faut-il que quelqu'un sache? Que ce qui a été fait ait été fait pour la maison ne se suffit-il pas en soi?

Mais si je ne vous raconte pas, est-ce que j'existe? Est-ce que j'existe pour ce que je fais ou pour ce que je viens vous raconter?

 

  Allez, je raconte :

 

  Il reste du jour au dessus de la porte-fenêtre. Ce n'est pas grave; nous avons eu de la chance puisque les dimensions de la porte-fenêtre ont permis qu'elle s'encastre dans l'ouverture. Malgré tout, ce jour est à boucher (on ne peut pas se vanter d'avoir une maison sans pont thermique et des trous de 1 cm au dessus des fenêtres....).

 

   A priori, c'est simple. Je prends de l'enduit et je mets dans le trou. Le tour est joué. Oui, mais je veux protéger le bois de la fenêtre. Dedans, c'est facile. Dehors, j'ai besoin d'un escabeau pour accéder au bois à protéger. Facile. Oui, mais je ne peux pas poser l'escabeau car il y a des douves autour de la maison. Facile. Il suffit de remblayer. D'ailleurs, c'est sur la liste des choses à faire.

Résultat, pour mettre  l'enduit, je prends une pelle et deux seaux et je porte des cailloux. Et bien en fait, j'aime ça porter des cailloux. Ce n'est pas trop difficile, ça reste à ma portée. En même temps, ça demande un effort. Et surtout, cet effort me relie à tous ceux qui portent des cailloux partout sur la terre. Ou qui cassent des cailloux. Qui donnent de leur sang et de leur sueur pour... Qui donnent... Et je me sens moins seule à porter les cailloux et j'espère qu'ils se sentent moins seuls eux aussi ailleurs dans le monde....

 

   J'avais déjà vécu cette sensation, alors qu'au milieu de la nuit, je marchais dans une chambre avec un nouveau-né qui ne voulait pas dormir dans les bras. Se sentir reliée à toutes les mères partout dans le monde qui veillaient un enfant....

 

  Et je remercie donc la vie de me donner des cailloux à porter pour cette maison, et cette maison pour tout ce qu'elle m'aura donné de vivre (et vous de votre patience de lecteur, surtout si vous venez chercher ici des renseignement pratiques...) et je retourne aux enduits.

Partager cet article

Repost 0
Published by maison-ecoleenchauxchanvre.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : maison-ecoleenchauxchanvre.over-blog.com
  • Contact

Profil

  • maison-ecoleenchauxchanvre.over-blog.com
  • L'Hygiène Naturelle Infantile : les bébés savent dès la naissance communiquer leurs besoins d'éliminer; il y a juste à "écouter" : vécu avec Loup, élevé sans couches... ça ouvre le champ des possibles, non?
  • L'Hygiène Naturelle Infantile : les bébés savent dès la naissance communiquer leurs besoins d'éliminer; il y a juste à "écouter" : vécu avec Loup, élevé sans couches... ça ouvre le champ des possibles, non?

Recherche