Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 21:33

   Luc a rebondit.

 

P1030590.JPG

 

 

 

   Les montants des croix de Saint André se sont transformés en contreventements en diagonale.

Et le périmètre du RDC s'élève. A partir de maintenant, on ne peut plus entrer dans la maison que par les portes ou les portes-fenêtres.

   En face de vous la porte entre le garage à vélos et la maison.

 

 

 

 

P1030586.JPG

 

 

 

 

 

   Sur le terrain, le vent souffle. D'ailleurs, le barnum que nous avions installé pour faire un peu d'ombre n'a pas résisté.

Heureusement que nous ne sommes pas auto-constructeurs!

 

 

 

 

 

 

 

   Il y a eu quelques remous entre hier et aujourd'hui. Lorsqu'un caillou tombe à l'eau, il faut du temps aux cercles pour s'effacer.

 

  Mais je sens que je retrouve la paix et la confiance que les choses sont justes comme elles sont.

 

  Je garde en tête l'idée d'être vigilante, et l'envie d'aller sur un chantier participatif cet été.

 

      Et je retrouve la joie de voir la maison se dresser!

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by maison-ecoleenchauxchanvre.over-blog.com
commenter cet article
5 juillet 2011 2 05 /07 /juillet /2011 18:09

  J'avais pensé en parler aujourd'hui pour raconter en détails et en photos comment elles étaient faites, démontées sur le chantier pour être remontées étape par étape.

Et il est toujours vrai que c'est un travail étonnant. Un travail qui a dû demander beaucoup beaucoup d'heures à l'atelier pour que la pose soit simple sur le chantier.

 

   Sauf que Gilles et moi faisons les curieux sur le terrain hier en fin de journée et que Gilles demande : "Alors, ça se passe comment pour le banchage?"

   Et là je me dis "Glups... Effectivement, ça se passe comment pour le banchage avec les croix de Saint André?"

Me reste de l'été le souvenir d'avoir banché durant quelques heures. Et il y avait un "peigne" à passer par le haut pour aérer le mélange.

 

   Résultat 24 heures plus tard, nous demandons à Luc, qui nous l'a proposé, que ce soit finalement un contreventement en diagonale qui relie les poutres pour une facilité de la mise en oeuvre du mélange à bancher et un moindre risque de ponts thermiques.

 

   Ma grand-mère disait : "Défaire et refaire, c'est toujours faire". Oui, mais demander de défaire et refaire c'est plus délicat, eût égard aux heures passées comme à l'esprit qui a animé la matière. En même temps, cela nous paraît la solution la plus juste. Alors c'est.

 

  Et je peux t'assurer Luc, que les croix de Saint André nous marquent et s'impriment dans nos souvenirs encore plus que si elles étaient en place dans les murs.

 

P1030584.JPG

 

 

 

 

 

 

  Luc dit que cela nous fera du bois pour faire un salon de jardin!

  Le défi est lancé.

 

 

 

 

 

 

 

 

P1030582.JPG

 

 

 

 

 

 

 

  Pour le plaisir des yeux : un mât de bâteau, vous ai-je dit hier!

Repost 0
Published by maison-ecoleenchauxchanvre.over-blog.com
commenter cet article
4 juillet 2011 1 04 /07 /juillet /2011 17:01

                                          "Oh la la!...." Oh la la!..." "Oh la la!..." "Oh la la!...."

  Le choeur des enfants lorsque nous sommes arrivés sur le chantier ce matin...

  Effectivement, à la place de la maison, se trouvait un bateau! Le mat d'un voilier....

 

P1030572.JPG

 

 

 

 

  C'est la grue ou plutôt la chèvre, dixit Luc... Comme il en était il y a deux cent ans.

Et pendant quelques minutes, nous avons eu des envies d'océan (d'ailleurs, à cette heure, les enfants y sont au bord de l'océan...)

 

 

 

 

 

 

P1030577.JPG

 

 

 

 

 

 

Luc continue à travailler . Sous le soleil.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1030579.JPG

 

 

 

 

 

   Et c'est vraiment étonnant de sentir que chaque geste est pensé, a même été anticipé à l'atelier. Je vous montrerai la mise en place d'une croix de Saint André demain.

Repost 0
Published by maison-ecoleenchauxchanvre.over-blog.com
commenter cet article
3 juillet 2011 7 03 /07 /juillet /2011 21:49

Voici la photographie de ce qu'a réalisé Luc lors de sa première journée de présence sur le chantier :

 

P1030563.JPG

Repost 0
Published by maison-ecoleenchauxchanvre.over-blog.com
commenter cet article
1 juillet 2011 5 01 /07 /juillet /2011 22:29

  Il y en a eu du monde sur le chantier cet après-midi.

 

  Luc, c'était prévu depuis le 10 Juin, pouvait enfin intervenir...

 

P1030528.JPG

  

  La lice basse :

 

 

   à 10h du matin, les pièces du puzzle avaient déjà trouvé leur place.

  Sept heures plus tard, elles sont fixées, vissées dans les fondation.

 

  Le vent pourra souffler, la maison sera solidement arrimée!

 

 

 

 

P1030534.JPG

 

 

 

  Chaque pièce a été ajustée, percée, enlevée pour que le soubassement soit percé au même endroit, remise, réajustée.

 

  Chaque trou a reçu de la colle avant d'accueillir la vis, serrée, puis elle aussi collée.

 

 

 

 

 

 

 

P1030531.JPG

 

 

 

 

 

   Pendant ce temps : un camion-toupie vient couler les fondations béton du garage à vélos. (A un moment, nous avons dû faire des choix budgétaires...)

 

 

 

 

 

 

P1030532.JPG

 

 

 

 

 

Comme ça, les enfants auront vu faire les deux et sauront faire la différence!

 

Le parpaing et les briques du soubassement seront posés la semaine prochaine.

 

 

 

 

 

 

 

  Et c'est là qu'il y a télescopage puisque l'idéal eût été que ce soit terminé avant que Luc ne pose sa lice : sur la photo, on voit bien qu'elle dépasse au dessus des fondations. Quand je dis télescopage, il s'agit simplement de la chronologie des événements...

 

 

Retour sur le message précédent : Mais que fait le maître d'oeuvre!!!!!????!!!!!

En même temps, nous avons vent de chantiers où il y a maître d'oeuvre et où les travaux prennent du retard... Ici, les maçons dépendaient du livreur de béton. Un maître d'oeuvre n'y aurait rien changé et je reste persuadée que nous avons eu beaucoup de chance de rencontrer les artisans que nous avons rencontré.

 

Repost 0
Published by maison-ecoleenchauxchanvre.over-blog.com
commenter cet article
1 juillet 2011 5 01 /07 /juillet /2011 21:59

    Pour ceux qui n'y connaissent vraiment rien (nous en faisions partie il y a quelques mois), quand on fait construire une maison en France, il y a :

- le maître d'ouvrage qui est le futur propriétaire (en l'occurence nous)

- le maître d'oeuvre qui fait les plans, propose des devis et coordonne les travaux : c'est lui le chef d'orchestre (en l'occurence, euhhh...nous...)

 

    Après plusieurs rencontres infructueuses de différents maîtres d'oeuvre et deux tentatives de collaboration qui se sont soldées par des échecs (nous étions, je crois, des clients plutôt difficiles pour les maîtres d'oeuvre ou architectes car nous savions un peu trop ce que nous voulions), nous avons sauté sans filet et les yeux fermés tant l'équipe porte le projet.

 

   Et nous avons bien fait : par exemple, Luc disait ce matin qu'il n'avait jamais vu des fondations aussi planes : 1cm de différence en 11 mètres de long... (la main de maître de Marcel!)

 

    Sauf qu'à un moment, il serait quand même important de les rouvrir, les yeux.

 

    Ainsi, lors de la dernière réunion de chantier, l'électricien a dit qu'il lui fallait des rainures de 4 cm de profondeur et d'une vingtaine de cm de large. Et il s'avère qu'elles sont 2 à 3 fois plus large. Ce qui ne prête pas trop à conséquence, mais qui aurait pu. Et là, je me mords les doigts, car j'étais sur les fondations au moment où elles ont été dessinées, et je n'ai pas réagi.

   Et je me dis qu'il va vraiment falloir que nous sortions nos antennes, que nous nous assumions comme maître d'oeuvre et que nous intervenions quand nous le sentons. Asseoir une légitimité en tant que maître d'oeuvre....

 

   Le chef d'orchestre ne sait pas jouer de tous les instruments, mais il connaît la partition....

 

P1030505.JPG

Repost 0
Published by maison-ecoleenchauxchanvre.over-blog.com
commenter cet article
25 juin 2011 6 25 /06 /juin /2011 22:29

Article spécial pour Yves Kühn...

P1030497.JPG

 

 

 

 

En balade dans la campagne Mayennaise (12 hectares de prairies en agriulture biologique..., la forêt non loin...)

Les pierres : vestige de ce qui fût un dolmen.

L'arbre : un chêne.

 

 

 

 

 

 

 

P1030499.JPG

 

 

 

 

 

 

 

En s'approchant des pierres...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1030501.JPG

 

 

 

 

 

 

 

D'encore plus prêt....

 

 

 

 

 

 

 

 

P1030503.JPG

 

 

  Yves, tu dis, je crois, que chez les abeilles, chacune a son rôle. Et que lorsque nous leur construisons des ruches, nous prenons en fait le travail des bâtisseuses. C'est pourquoi, tu veux leur offrir des ruches en canosmose. Tu nous raconteras!

 

  Ici, les bâtisseuses savent encore construire et nous avons trouvé cela à la fois beau et émouvant...

Repost 0
Published by maison-ecoleenchauxchanvre.over-blog.com
commenter cet article
24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 22:57

Hier :

 

P1030467

 

 

Et ce matin... 

P1030471.JPG

 

 

 

  

 

 Marcel était sur le chantier à 7h30; nous étions moins matinaux et voici comment nous avons découvert le chantier...

 

 

 

 

 

 

 

 

P1030470.JPG

 

 

 

 

 

Il me semble, mais je n'ai pas vérifié, qu'il y aura encore des gravillons par dessus.

 

 

Ce qui m'évoque une autre histoire.

 

 

 

 

 

 

Bien sûr, je n'en retrouve ni la source, ni l'original et m'excuse donc auprès de l'auteur des modifications que ma mémoire va apporter...

 

  "Il s'agit d'un professeur émérite qui donne un cours à de très sérieux futurs responsables à responsabilité.

 

  Il pose sur son bureau un bocal en verre qu'il remplit consciencieusement de cailloux.

  Lorsqu'il atteint le bord supérieur, il sort un sac de sable qu'il verse dans le bocal. Et les grains de sables se glissent entre les pierres et se faufilent du fond jusqu'en haut du bocal.

  Alors que tout le monde pense le bocal plein, il parvient à y verser le contenu d'un pichet d'eau.

 

  Il demande alors à ses élèves :"Quelle grande vérité démontre cette expérience?"

 

  Et répond que :"si on ne met pas les gros cailloux en premier dans le pot, on ne pourra jamais les faire rentrer tous ensuite"

 

   Et il invite donc ses élèves à remplir leurs vies en premier lieu par les choses vraiment importantes pour eux, car ensuite, on trouve toujours de la place pour "le sable et l'eau"... "

 

  Reste à chacun à déterminer ce qui, pour soi, est vraiment important dans la vie... "

   

    Moi, parfois je me dis...

 

Je plaisante (et puis ce n'est pas ici que je viendrais en parler!!!!....Ceci dit avec beaucoup de respect et d'amitié pour chaque lecteur d'entre vous, il s'agit simplement de préserver l'intimité de certaines réflexions...)

D'ailleurs, n'hésitez pas à me laisser des commentaires)

Repost 0
Published by maison-ecoleenchauxchanvre.over-blog.com
commenter cet article
22 juin 2011 3 22 /06 /juin /2011 22:32

    Ce ne sont pas encore des visites que nous aurions à la maison (quand le terrain sera plus planté peut-être....)

 

    Marcel Rousseau est de retour sur le chantier. Pour faire le hérisson. Le hérisson, ce sont des pierres qui vont combler les espaces entre les murs de soubassement.

 

P1030455.JPG

 

 

 

    Et pour que le hérisson soit draîné et ventilé, il a commencé par installer des drains qui serpentent dans la maison... Je vous épargne le gros plan du tuyau, mais il est plein de petits trous qui permettront à l'eau de s'évacuer loin en dehors de la maison....

 

 

 

 

 

 

 

P1030459

 

 

 

 

   Les tuyaux pour l'eau sont aussi prévus; avec la pente adéquate pour l'écoulement des eaux usées. Et une arrivée d'air pour le poêle à bois : le point orange à droite sur la photo.

Le drain est recouvert de gravier.

 

 

 

 

 

 

 

Bonne nouvelle : les fondations sont déjà très solides!!!

Marcel à dû agrandir un trou pour augmenter la déclivité d'un tuyau et ça n'a pas été une mince affaire!

Repost 0
Published by maison-ecoleenchauxchanvre.over-blog.com
commenter cet article
18 juin 2011 6 18 /06 /juin /2011 09:52

     Ce matin, alors que je m'apprête à transvaser un pain au levain maison (Merci Caroline!) et sans pétrissage dans le moule où il va cuire, Esther me dit :

  "c'est comme dans la machine"

  "Ah bon?"

  "C'est comme dans la machine"

  "oui, mais quelle machine?"

  "Tu sais bien, la machine là!"

 

    Ah oui! Le malaxeur! C'est vrai qu'il ressemble à un grand pétrin!

 

   Et c'est vrai que la pâte à pain sans pétrissage a un peu la consistance du mortier de chaux... (surtout avec des petites graines pour faire les gravillons ou plus tard la chènevotte).

 

   Et que le boulanger comme le maçon doivent s'adapter aux conditions météorologiques pour faire leur pâte ou bien encore qu'ils ont à "sentir" la matière....

 

P1030223

 

 

 

 

 

 

   Chez les maçons....

 

 

 

 

 

 

 

 

P1030453.JPG

 

 

 

 

 

  A la maison...

 

  (Si, si, c'est bien de la pâte à pain!)

 

 

 

 

 

 

P1030454.JPG

 

 

 

 

 

 

    La preuve....

    Pourvu qu'on ne s'y casse pas les dents comme on le ferait sur les fondations qui sèchent, qui sèchent et qui durcissent.

Repost 0
Published by maison-ecoleenchauxchanvre.over-blog.com
commenter cet article

Présentation

  • : maison-ecoleenchauxchanvre.over-blog.com
  • Contact

Profil

  • maison-ecoleenchauxchanvre.over-blog.com
  • L'Hygiène Naturelle Infantile : les bébés savent dès la naissance communiquer leurs besoins d'éliminer; il y a juste à "écouter" : vécu avec Loup, élevé sans couches... ça ouvre le champ des possibles, non?
  • L'Hygiène Naturelle Infantile : les bébés savent dès la naissance communiquer leurs besoins d'éliminer; il y a juste à "écouter" : vécu avec Loup, élevé sans couches... ça ouvre le champ des possibles, non?

Recherche